Championnat d’Europe F16 2018: la Suisse parmi les nations fortes

Des sourires se dessinent sur les visages de tous les concurrents à l’issue d’une semaine intense de navigation à Hellevoetluis (Hollande). Ce championnat d’Europe aura tenu toutes ses promesses avec 16 manches disputées dans des conditions idéales, à savoir ensoleillées et ventées (8-12 noeuds). Retour sur une semaine qui aura particulièrement souri aux équipages suisses!

Les cinq équipages représentant la Suisse aux Championnats d’Europe F16 2018

Neuf nations représentées par 37 équipages se sont affrontées sur ce bras de mer du sud de la Hollande, au pied des éoliennes et d’une écluse. Parmi eux, cinq équipages suisses ont vaillamment parcouru les quelques 850 km qui les séparaient du lieu de la régate. Ils y découvrent un petit club convivial, dissimulé par une colline au bout d’un chemin sinueux. Tout a été réaménagé pour l’occasion afin d’accueillir au mieux les concurrents.
Après quelques échanges avec les locaux, ils apprennent que les conditions annoncées sont atypiques: des chaleurs anormales empêcheront l’établissement des 20 noeuds auxquels les Hollandais sont habitués. La prolifération d’algues témoigne aussi de cette canicule. Qu’à cela ne tienne! Un léger thermique pourra s’établir, proche des conditions lémaniques et se maintiendra durant toute la semaine.
Les favoris sont là bien sûr: Emmanuel Le Chapelier, champion d’Europe en titre, mais aussi la famille Proust père et fils, vice-champion d’Europe, d’autres habitués du circuit mais aussi de jeunes navigateurs issus du Nacra 15. La concurrence s’annonce rude mais les Suisses donnent leur maximum pour accrocher les meilleures nations, à savoir la Belgique et la France.
Au terme d’une semaine pleine de rebondissements, c’est finalement Andreas Lutz & Ueli Scheidegger qui se rapprochent le plus du podium avec une magnifique 4ème place remportée lors du dernier jour. Ils sont par la même occasion honorés du prix spécial Masters. Quentin Bordier & Alec Ardin se placent à la 8ème place et Aurore Kerr & Pénélope Le Masurier leur emboitent le pas avec une 9ème place et le prix spécial de Premier équipage féminin. Marine Van Campenhoudt & Mathieu Meyer terminent à la 11ème place et Vinzenz Burgherr & Martin Schori à la 22ème.
La Suisse n’a cessé d’élever son niveau en catamaran ses dernières années et cela se confirme sur des évènements internationaux de la sorte. Peu de nations peuvent se targuer de placer autant d’équipages dans le haut du classement sans opérer de sélection préalable! Le rendez-vous est pris pour l’année prochaine sur le Lac de Maubuisson au France pour tenter, pourquoi pas, de monter sur le podium!

 

Have fun!

Aucun commentaire pour "Championnat d’Europe F16 2018: la Suisse parmi les nations fortes"

    Laisser un commentaire

    Votre email ne sera pas publié